Beterbiev refuse de combattre en Chine en protestation à l’oppression des Ouighours

Artur Beterbiev est l’actuel détenteur des ceintures IBF et WBC des poids mi-lourds. Le russe est actuellement l’un des boxeurs les plus craints de sa catégorie. Et on comprend bien cette appréhension en observant le palmarès du bonhomme. 15 victoires en 15 combats, 15 KO.

L’IBF a donc mandaté Beterbiev d’affronter son challenger officiel, le chinois Meng Fanlong. Ce dernier, également invaincu en 15 combats, est actuellement classé 1er par la fédération en question.

Le promoteur chinois Longjoy Sports a donc fait une proposition a 1.9 millions de dollars pour la réalisation du combat en Chine. 1 235 000 pour le champion et environ 665 000 dollars pour son challenger.

Mais le boxeur russe d’origine tchétchène a décliné cette offre pour des raisons politiques. En effet, il refuserait de combattre en Chine. Le gouvernement chinois ayant accentué ces derniers mois son oppression violente contre la minorité ethnique que sont les Ouighours à l’ouest du pays.

En réaction à ce refus, l’IBF devrait destituer Artur Beterbiev de sa ceinture dans les prochains jours.

A propos DS Boxing Gazette 107 Articles
Bonjour à tous. Je vous partage les actualités liés à la boxe chaque jour. Ce sport est ma passion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.